Appel à communications

La huitième édition de la Traductologie de plein champ, axée sur l’histoire et dont les actes paraîtront au printemps 2022 dans Atelier de traduction, n° 37, inscrivait la réflexion dans une perspective épistémologique large, selon une vision diachronique contextualisant l’activité traduisante dans un environnement sociologique, voire anthropologique.

Ce nouveau colloque sera l’occasion de faire le point sur la traduction technique, ses évolutions, son enseignement et ses particularités, en l’examinant sous ses diverses facettes et sous des angles nouveaux.

Dans ce vaste contexte, nous proposons une réflexion sur plusieurs axes :

  • la traduction technique : quel rôle dans le contenu des formations : un paradigme de la traduction pragmatique en général, ou un moyen de dégoûter les étudiants dans une société tertiarisée ?
  • la place de la diversité des langues, et donc de l’aménagement terminologique
  • les modes d’accès aux savoirs spécialisés : corpus ou spécialisation, notamment ?
  • les rapports avec la culture générale
  • la traduction automatique (statistique) comme relation de surface par opposition à une compréhension profonde des mécanismes
  • la réflexion sur la production des originaux
  • la post-édition : comment remédier aux biais induits par les nouveaux outils ?
  • l’évolution des compétences nécessaires au fil des progrès technologiques
  • les apports de l’analyse du discours, de la terminologie et de la phraséologie
  • le rapport entre visuels et rédactionnel.

La neuvième édition de la Traductologie de plein champ sera l’occasion de revenir sur divers aspects de la traduction technique et d’en explorer de nouvelles facettes.

Aspects pratiques

Vos propositions de communication (500 mots maximum), en français ou en anglais, langues de ce colloque, devront nous parvenir au plus tard le 30 avril 2022 ; vous y préciserez vos préférences et vos disponibilités pour les trois dates prévues. Elles doivent être envoyées aux trois adresses suivantes :

Christian Balliu : christian.balliu@ulb.ac.be
Nicolas Froeliger : nicolas.froeliger@u-paris.fr
Mathilde Fontanet : mathilde.fontanet@unige.ch

Une réponse sera donnée au courant du mois de mai 2022 et la répartition entre les trois journées sera assurée par les organisateurs du colloque.

Après évaluation par des pairs, les meilleurs articles de ce colloque seront publiés.